Fiat rappelle 500 000 Grande Punto en Europe

par Vincent Royer
2 commentaires

Une « possible anomalie » au niveau de la colonne de direction a contraint Fiat à rappeler 500 000 Grande Punto en Europe.

Suite à une remontée d’informations de la part des concessionnaires, Fiat a pris la décision de rappeler 500 000 Grande Punto en Europe. Des Grande Punto fabriquées entre 2008 et 2009. En cause, une « possible anomalie » de la colonne de direction. Il s’agit en fait d’un mauvais serrage d’une pièce de la direction.

Sur les 500 000 Grande Punto rappelées, la moitié sont en Italie. En France, 32 000 voitures seraient concernées. Les propriétaires vont recevoir dans les jours à venir une lettre recommandée les invitant à prendre rendez-vous avec leur concessionnaire pour procéder à la vérification du serrage.

Il s’agit du troisième rappel depuis 2006 pour régler un problème de direction sur la Grande Punto.

2 commentaires

Le Pac 30 décembre 2009 - 08:43

Fiat rappelle 500 000 Grande Punto en Europe
Halala.

Si seulement Fiat avait eu cette bonne idée pour la Stilo.
Je dis pas ça comme si le boitier de direction assistée avait eu la bonne idée de me lâcher y à peu…

Répondre
Anne 7 décembre 2009 - 19:51

Fiat rappelle 500 000 Grande Punto en Europe
Je viens de recevoir le courrier recommandé concernant mon véhicule :
Modèle : GRANDE PUNTO
Série type : 212018
Campagne : 5397
Immatriculation 9392 ZS 49
M’invitant à conduire mon véhicule chez un concessionnaire fiat.

Concernant ce véhicule, je vous ai interpellés à maintes reprises, jamais de réponse et concernant le concessionnaire mêmes réactions. Voici en quelques lignes les motifs de mon très grand mécontentement.

– Juin 2008 : je me rends chez Fiat Rallye Service – 10 Bd de la Liberté – 49000 Angers

– Arrivant à la retraite je souhaite changer ma fiat punto essence 4 CV 5 portes – 10 ans et à peine 100000 km pour une voiture du même calibre exprimant mon souhait d’avoir une voiture de collaborateur. Le Directeur commercial Patrick METRA me propose le véhicule aujourd’hui en ma possession (Grande Punto 5 cv).

– La semaine qui suit, je me rends chez mon assureur, compte tenu des éléments sur le bon de commande il n’y a pas de véhicules 5 cv mais 6 cv, assurance plus chère …

– Ce directeur avait donc déjà commis une faute professionnelle en m’induisant en erreur sur le véhicule et n’avait pas pris en compte les éléments de ma demande en restant dans une gamme de voiture plus petite.

– Le bon de commande étant signé, je ne vois pas comment faire, je vous contacte mais je n’ai jamais eu de réponse.

Je prends possession de mon véhicule le 30 Juin 2008, on me remet une voiture qui n’est pas nettoyée et pour laquelle aucune vidange n’a été faite, date de 1ère mise en circulation 30/04/2007 !!! Il parait que la vidange doit être faite tous les ans. …Bref je retourne les voir en Août et j’ai tout de même droit à une vidange gratuite. Mais je me rends compte que la consommation annoncé 5 à 6l approche plus les 8l. Qu’on ne me dise pas que je ne sais pas conduire : aucun accident depuis 1967 et aucun problème de consommation avec les autres véhicules.

Le Directeur commercial m’avait présenté un véhicule sur une documentation qui n’a rien à voir avec ce que j’ai : 6 cv – 6 vitesses… réflexion d’un vendeur : si 6 vitesses c’est trop vous n’avez qu’à en utiliser que 5 !!!

J’ai un problème de fermeture de portière gauche à l’achat, jamais réparé, il fallait soit disant prendre la poignée d’une certaine façon et ça devrait fonctionner !!!

Nous changeons de Directeur commercial, publicité pour la réouverture avec soi disant de nouvelles personnes, je demande à renégocier cet achat qui date d’un maximum de 2 mois mais pour ce faire, et on me fait vraiment un cadeau, il faut que j’ajoute 3000 euros pour un véhicule moins performant mais il faut tenir compte des marges. Je ne suis pas très douée en matière de voiture mais j’ai vraiment eu l’impression que l’on se moquait de moi. Je suis donc repartie complètement désabusée. On admet que j’ai été induite en erreur mais ce pauvre directeur est parti dans les îles car il aurait eu un souci suite à un décès accidentel d’un fils, quelle belle manière de faire avaler « la pilule ». J’ai toujours travaillé et vie privée et professionnelle ne doivent en aucun cas interférer, moi aussi j’ai eu ma part de soucis, mari disparu trop jeune mais il a fallu que la vie continue, ce n’était pas le problème de mon employeur. Aujourd’hui je suis tentée de dire qu’il serait bien parti à cause de problèmes plus graves (incompétences, malversations, détournements …) et j’étais une proie facile pour lui car je ne connais rien en voiture et pourtant les commerciaux sont bien là, il me semble pour conseiller la clientèle.

18 Septembre 2008 : 1er courrier recommandé : présenter le véhicule au garage car problème : agrafe de maintien manquante, une interférence pourrait avoir lieu entre le faisceau du réchauffeur, climatiseur et un étrier de la console sur la planche de bord ce qui pourrait entrainer l’usure dudit faisceau avec risque de court circuit…

7 Décembre 2009 : 2ème courrier recommandé : problème de direction !!!

Le dossier devient tragique car que va-t-on déceler la prochaine fois ???

Je remets particulièrement en cause le concessionnaire qui m’a vendu le véhicule, je vous demande donc de bien vouloir le contacter afin que tout ce contentieux puisse se régler, il me semble que c’est le minimum que vous puissiez faire pour régler ce cas aberrant.

PS si je reprend la documentation technique de la voiture, je ne sais même pas quelle voiture je possède !!!

Répondre

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

id ipsum ut risus odio adipiscing consequat.