La passe de trois

par Sonia Dauger

Trois Grand Prix sans victoire. A Barheïn, la F2005 n’a rien changé: les Rouges sont en panne. Et Renault en profite. La réaction devient urgente.

Le museau des Ferrari était noir en hommage à Jean-Paul II, décédé la veille à Rome. Noir, comme le début de cette saison pour l’écurie italienne. Troisième Grand Prix et toujours pas de victoire pour Michael Schumacher et Rubbens Barrichello.

Du coup, c’est Renault qui en profite. Après les victoires de Gianccarlo Fisichella en Australie et de Fernando Alonso en Malaisie, le pilote espagnol a récidivé dimanche sa performance de Sepang et s’impose devant Jarno Trulli et Kimi Räikkönen. « C’est un rêve devenu réalité, assurait le jeune pilote de 23 ans, se retrouver en tête du championnat lors des quatre ou cinq premiers Grands Prix… »

“C’était serré !”

Parti en pôle, le nouveau leader de la saison a du gérer un adversaire coriace dès le début de la course en la personne du Baron rouge. « C’était serré ! Ferrari était sûrement la seule à pouvoir nous empêcher de gagner ce week-end. Je pense que Michael était plus rapide que moi durant la première partie de course, sans doute plus léger aussi, mais, comme on le sait, il est très difficile de doubler. » Difficile, au point que Schumi n’y arrivera pas, et qu’il finit même par abandonner au douzième tour à cause d’une panne de son système hydraulique.
La tâche devenait alors ardue pour Ferrari, dont les espoirs, menus, se reportaient sur le coéquipier de l’Allemand, Rubbens Barrichello.

Enquiquiné par des problèmes techniques pendant quasiment toutes les séances de qualifications, le Brésilien s’élançait de la dix-neuvième et dernière ligne… et effectuait une remontée impressionnante. « Il a fait une remontée formidable, expliquait Jean Todt, le patron de la Scuderia. Mais avec une voiture pas complètement au point, (…) il a usé de manière excessive les gommes. (…) Ce problème de pneus fut pour nous… inattendu ». Lâché par les pneumatiques, le deuxième pilote de l’écurie italienne sortait lui aussi des points. Grand Prix noir pour Ferrari et vierge de tout point, en plus.

“Nous nous sommes préparés à avoir des moments difficiles”

Renault, sa R25 et ses pilotes, dont Fernando Alonso, profite des défaillances techniques des tenants du titre. Mais Michael Schumacher reste confiant. « Durant les trois semaines qui nous séparent de la prochaine course, à Imola, nous devons continuer à travailler dur, exactement comme nous l’avons fait jusqu’à présent. Et si nous profitons de cette coupure de trois semaines pour travailler encore plus dur, cela jouera en notre faveur. Je pense que les choses iront bien à Imola. »

Même son de cloche pour le patron de la Scuderia, Jean Todt. « L’ambiance dans l’équipe est très forte, au point de travailler plus difficilement encore s’il le faut. Bien sûr, nous préférons la victoire, mais comme je l’ai déjà dit, nous avons eu tellement de succès que nous devions nous préparer… C’est peut-être pour ça que nous n’avons jamais exagéré notre succès, parce que nous savions que nous aurions des moments difficiles. Nous nous sommes préparés à avoir des moments difficiles, mais aussi à en avoir de meilleurs. »

Espérons que les meilleurs moments arriveront vite, car après seulement trois grands prix, la Scuderia se retrouve sixième du championnat à 26 points de Renault. De même au classement des pilotes. Barrichello pointe à la sixième place, à 18 points de Fernando Alonso, et Michael Schumacher est plus loin encore, quatorzième et dernier classé, avec seulement 2 points marqués, soit 24 points de retard sur Alonso.

2005-Gulf-Air-Bahrain-Grand-3.jpgMichael-Schumacher-10.jpgMichael-Schumacher-12.jpgMichael-Schumacher-15-2.jpgMichael-Schumacher-2.jpgMichael-Schumacher-3.jpgMichael-Schumacher-8.jpgRubens-Barrichello-2.jpg

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

Toute l'actualité

Abonnez-vous gratuitement !

Chaque vendredi, toute l’actualité de l’automobile italienne par mail !