Maserati célèbre son retour victorieux

par Vincent Royer
0 commentaire

Pas de nouveau modèle à Genève pour Maserati, mais une nouvelle version de son coupé GranSport. La Maserati GranSport MC Victory est la façon choisie par Maserati pour célébrer son retour gagnant en compétition.

Seule nouveauté du stand Maserati au salon de Genève 2006, une série limitée du coupé GranSport. Le GranSport MC Victory, présenté en avant-première mondiale, sera produit à seulement 180 exemplaires dans le monde. A travers lui, Maserati souhaite célébrer son retour victorieux en sport automobile avec la fabuleuse MC 12. Celle-ci, aux mains de Michael Bartels, Andrea Bertolini, Timo Scheider, Eric van de Poele et Karl Wendlinger, a en effet remporté en 2005 le championnat constructeur du FIA GT.

Pour l’occasion, le GranSport MC Victory s’habille de la même robe bleue que la première MC 12 présentée au salon de l’auto de Genève 2004. C’était sa première apparition mondiale. Ses flans reçoivent aussi les petits drapeaux italiens présents sur ceux de la MC 12. L’aérodynamique a été revue et les pare-chocs avant et arrière sont en fibre de carbone bleue. Un matériau que l’on retrouve aussi à l’intérieur du cokpit. Cuir et alcantara se mêlent dans une atmosphère luxueuse mais sportive. Les sièges baquets sont en carbone.

Sous le capot, on retrouve le plus puissant des moteurs Maserati, le V8 de 4.2 litres développant 400 chevaux. Il propulse le GranSport MC Victory à 290 km/h. Dernier signe distinctif de cette série limitée, la plaque indiquant le numéro de la voiture dans la série.

Maserati Quattroporte, fer de lance du constructeur

A Genève, Maserati célèbre aussi une autre victoire. Celle de son retour en force sur le marché automobile. En 1998, Maserati c’était en effet une présence dans 17 pays avec 142 distributeurs et seulement 518 voitures vendues. Sept ans plus tard, en 2005, Maserati est présent dans 57 pays avec 281 distributeurs et voit ses ventes passer à 5 659 voitures. Le succès en revient principalement à la Quattroporte.

Vaisseau amiral de la marque, la Quattroporte s’est vendue en 2005 à 3 591 unités. Elle est proposée dans deux nouvelles versions : Sport GT et Executive GT. Pas besoin d’explication, les noms se suffisent à eux-même. La Sport GT met l’accent sur les performances alors que l’Executive GT privilégie le luxe et le confort à bord. Ces deux versions occupaient une grande partie du stand.

La MC 12, modèle civilisé, était également présente, tout comme le GranSport « traditionnel » et le le GranSport Spyder. Cette version cabriolet du GranSport, présentée au dernier salon de Francfort, sera commercialisée en Europe dès ce mois-ci.

DSC_2397-2.jpgDSC_2404-2.jpgDSC_2409-2.jpgDSC_2412-2.jpgDSC_2413-2.jpgDSC_2414-2.jpgDSC_2419-2.jpgDSC_2422-3.jpgDSC_2423-3.jpgDSC_2426-2.jpgDSC_2429-2.jpgDSC_2431-2.jpgDSC_2434-3.jpgDSC_2440-2.jpgDSC_2442-2.jpgDSC_2448-2.jpgDSC_2456-2.jpgDSC_2457-2.jpgDSC_2461-2.jpgDSC_2467-2.jpgDSC_2469-2.jpgDSC_2470-2.jpg

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

at libero mattis venenatis lectus et,