Rallye Neige et Glace 2011, seulement six points d’avance pour le leader

par Vincent Royer
0 commentaire

Le manque de neige n’a pas réduit le suspense du 57ème Rallye Neige et Glace, bien au contraire. Au soir de la seconde étape, les deux premiers du classement se tiennent à seulement six points de différences. Toujours leader, Yves Deflandre et son Alfa Romeo Coupé Bertone.

Après leur victoire de lundi, c’est tout logiquement que Yves Deflandre et Eddy Gully se sont élancés les premiers pour parcourir les 300 kilomètres qui attendaient les concurrents du Rallye Neige et Glace 2011 pour cette seconde étape. Entre Malbuisson et Marchon Oyonnax, le Coupé Bertone a eu plus de mal que la veille pour garder le rythme. Eclairés et réchauffés par un soleil radieux, les Massifs du Col de la Croix Serra et d’Apremont, mais aussi le Pic de l’Aigle, n’auront pas permis à l’équipage belge de remporter une seconde étape consécutive. Avec 63 points de pénalité, ils terminent à la quatrième place du jour.

Devant, trois équipages belges mais pas de voitures italiennes. Ce sont en effet Daniel Reuter et Robert Vandevorst qui réalise la meilleure performance du jour au volant de leur Porsche 914/6 avec seulement 49 points de pénalités. Suivent les Audi 80 GLS Berline et Mercedes 250 SE de respectivement Jacques Fievez et Chavan.

Au classement général, Yves Deflandre et Eddy Gully conservent cependant la tête du rallye avec seulement 6 petits points d’avance sur Daniel Reuter et Robert Vandevorst ! La troisième et dernière étape sera palpitante mercredi ! Surtout que les troisièmes, René Dahm et Patrick Lienne, ne sont pas loin non plus sur leur Alfa Romeo Bertone GTV, avec seulement 35 points de différence par rapport au leader.

Au chapitre des petites histoires, notons que la Lancia Fulvia Zagato numéro 30 de Jean-Pierre Dreyfus et Jean-Paul Masse leur a joué un drôle de tour. Au retour d’un bon repas, ils l’ont en effet retrouvée avec une roue crevée. Leur digestion aura donc été perturbée par une séance imprévue de changement de roue !

Les autres concurrents n’auront pas eu une digestion facile non plus, quelques vaches montbéliardes s’étant mises en tête de participer elles aussi à l’épreuve. En promenade sur le premier TR de l’après-midi, elles n’ont heureusement pas trop gênées les concurrents.

Lancia Fulvia Zagato de 1972 - N°30 Jean-Pierre DREYFUS & Jean-Paul MASSE
Lancia Fulvia Zagato de 1972 - N°30 Jean-Pierre DREYFUS & Jean-Paul MASSE

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

accumsan dolor. Nullam tristique Phasellus adipiscing Lorem tempus ut felis