43 millions d’euros : succès pour les ventes aux enchères !

par Vincent Royer
0 commentaire

Avec un total de 23 millions d’euros, la vente aux enchères Rétromobile 2020 by Artcurial Motorcars devance de 4 millions celle de Bonhams au Grand Palais (19 Millions d’euros). Un véritable plébiscite pour l’automobile ancienne.

Artcurial et Bonhams peuvent se réjouir, leurs premières ventes aux enchères automobiles respectives de ce début d’année 2020 sont de bon augure. Dans le cadre du salon Rétromobile, Artcurial proposait ainsi la dixième édition de la vente Rétromobile by Artcurial Motors. Menée par le trio Poulain, Lamoure, Novikoff, elle totalise 22 894 104 € ! Des achats effectués à 81% par des étrangers de 18 nationalités différentes. Des enchères records ont été enregistrées. On dénombre ainsi 5 enchères millionnaires, 9 enchères au-dessus de 500 000 € et 47 enchères au-dessus de 100 000 €.

2,5 millions d’euros pour la Ferrari 275 GTB de 1963

Star de cette vente, la mythique Ferrari 275 GTB de 1963 numéro 6785. Une voiture qui a participé à plus de 40 courses internationales entre 1965 et 1968, aussi bien en rallyes, que sur circuits ou en courses de côte. En 1966, elle illustre même le Ferrari Yearbook, après avoir remporté la classe GT des 1000 km de Monza. Cette Ferrari 275 GTB a également participé au Championnat d’Europe de courses de côte (Mont Ventoux, Ollon-Villars, Cesana Sestriere), et au Rallye Lyon Charbonnière – Stuttgart Solitude. Grâce à son palmarès, elle a été adjugée 2 502 800€ !

La F1 de René Arnoux affole les enchères

Autre vente impressionnante, celle de la Ferrari 126 C3-068 de 1983. Présentée dans un état strictement d’origine, cette Formule 1 s’est illustrée aux mains de René Arnoux. Elle a été adjugée à 1 438 900 €, soit plus du double de son estimation !

Une Ferrari F40 de 1991 est aussi partie pour 1 112 800 €. Deux voitures parties pour les Etats-Unis.

De quoi permettre à Matthieu Lamoure, le Directeur Général d’Artcurial Motorcars, de se féliciter. « Splendides résultats à la gloire de la passion Automobile, déclare-t-il, 7 heures de vente menées tel un spectacle live devant 3000 personnes, c’est la magie de Rétromobile et de notre Maison !»

4 600 000 euros pour une Bugatti Type 55 Roadster de 1932

Du côté de chez Bonhams, c’est au Grand Palais que le spectacle se passait, en marge de Rétromobile. Et le clou du spectacle a été la vente d’une Bugatti Type 55 Roadster de 1932 adjugée… 4 600 000 euros !

New Stratos CoupéDu côté des italiennes, c’est la New Stratos Coupé que nous attendions. Première d’une série limitée de seulement 25 exemplaires, cette New Stratos, inspirée de la légendaire voiture de rallye produite par Lancia dans les années 1970, est dotée d’un moteur V8 de 4,3 litres de 540 ch et d’un châssis Ferrari 430 Scuderia. Premier exemplaire présenté aux enchères, il est parti pour 690 000 euros !

Tout comme Matthieu Lamoure chez Artcurial, James Knight, le président de Bonhams Group Motoring et co-commissaire-priseur de cette vente, s’est montré heureux à l’issue de l’événement : « C’est un très bon début pour notre calendrier européen, qui présente également cette année notre vente prisée de Monaco, ainsi qu’un retour à Bonmont après la vente exceptionnelle de l’année dernière, et un nouveau rendez-vous passionnant qui sera annoncé sous peu ».

Heureusement, à côté de ces légendes hors de prix, Rétromobile proposait aussi en partenariat avec Catawiki une sélection de voitures de collection à moins de 25 000€.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

sit sem, Phasellus odio quis Praesent libero ut in id,