Le retour de la 166

par Vincent Royer
0 commentaire

[vc_row][vc_column][vc_column_text]

Plus arrondie, moins froide, la nouvelle génération de l’Alfa Romeo 166 est présentée en avant-première au salon de Francfort. Elle sera commercialisée quelques jours seulement après la fin du salon, en octobre.

Principale nouveauté de l’Alfa Romeo 166, son avant. Revu et corrigé pour se rapprocher du style actuel, initié par la 156, le nouvel avant est plus arrondi, le pare-choc plus enveloppants, les optiques plus compacts. Transparents, ils laissent apparaître les paraboles. L’écusson, entouré de chrome, domine la partie avant qui, avec les deux ouies latérales des prises d’air, forment le traditionnel « triptyque » Alfa Romeo. Le bossage du capot laisse présager de la puissance qu’il recèle.

Si la silhouette pure et fuselée du précédent modèle est conservée, les surfaces vitrées semblent minimes par rapport à l’ensemble de la voiture. L’aspect qui en découlé est celui d’un puissant coupé. Cette impression est renforcée par le bossage des passages de roues et les roues elles-mêmes, au raz de la carrosserie.

Le charme à l’italienne

A l’intérieur, la continuité des lignes extérieures n’est pas rompue. Lumineux malgré les faibles surfaces vitrées, l’habitacle de la 166 se veut accueillant et stylé. Velours, tissus, cuirs et même en option une sellerie exclusive en cuir noir, gris ou beige assortie à la planche de bord, elle aussi en cuir. Trois ambiances, ou finitions, sont proposées : sportive, élégante ou classique. La planche de bord elle aussi est disponible en quatre versions.

Le tableau de bord lui, réuni les quatre principaux instruments, arrondis. Tous analogiques, par tradition, ils se superposent légèrement, comme les anneaux olympiques. Cette disposition sur plusieurs plans permet de les identifier au premier coup d’œil. Afin de ne pas gêner le conducteur, les autres commandes sont regroupées dans la console centrale, métallisée.

Deux tiroirs et de nombreux rangements situés dans les panneaux latéraux, la console centrale ou bien encore l’accoudoir central, augmente le confort déjà apporté par les sièges enveloppants et l’espace de l’habitacle.

Proposée en onze teintes dont quatre inédites, la 166 déploie une palette complète. Regroupées en pastels, métallisés et une teinte exclusive, nacrée, l’Azur Nuvola.

Equipement et motorisation dignes de son rang

L’Alfa Romeo 166 est proposée en six motorisations, toutes acouplées d’une boîte de vitesses mécanique à 6 rapports, sauf le 3.0 V6 de 220 ch, uniquement proposé en boîte de vitesses automatique. En plus de ce moteur, trois autres versions essences (2.0 TS de 150 ch, 2.5 V6 24v de 188 ch et 3.2 V6 24v de 240 ch) sont complétées de deux versions diesels, 2.4 JTD 10v de 150 ch et 2.4 Multijet 20v de 175 ch. Cette dernière motorisation est également proposée avec une boîte de vitesses automatique de nouvelle génération, à 5 rapports.

Trois niveaux de finitions sont proposés, Impression, Progression et Distinctive. Une version TI vient compléter l’offre. Niveau équipement, la palette est là encore très large. ABS à capteurs actifs avec répartiteur électronique de freinage, VDC, airbags à l’avant, latéraux et window-bags, climatiseur automatique, Cruise Control, phares bi-Xénon, capteur de pluie et de recul, extinction temporisée des phares (fonction ” follow me home “), système de navigation par satellite avec cartes et guidage vocal, téléphone GSM avec fonction mains libres et installation Hi-Fi avec 10 haut-parleurs et un chargeur de CD sont disponible sur la 166. Enfin, suivant les versions, cinq types de jantes en alliage sont disponibles : deux de 16 pouces et deux de 17, proposées avec un dessin à rayons ou à trous.[/vc_column_text][vc_empty_space][vc_gallery type=”image_grid” images=”6517,6518,6519,6520″][/vc_column][/vc_row]

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

ipsum felis vulputate, Nullam pulvinar mattis dolor. venenatis sit consectetur id venenatis,