Trois modèles uniques pour la nouvelle Fiat 500

par Vincent Royer

Pour marquer le lancement de la troisième génération de sa 500, la première entièrement électrique, Fiat s’est associé à Giorgio Armani, Kartell et Bulgari, trois marques italiennes incontournables, pour réaliser trois Fiat 500 en exemplaires… uniques.

Présentée début mars à Milan, au lieu de Genève, le salon suisse ayant été annulé à la dernière minute pour cause d’épidémie de Coronavirus, la troisième génération de Fiat 500 marque l’entrée dans une nouvelle ère pour le constructeur, celle du tout électrique.

Cette nouvelle Fiat 500 est ainsi la première voiture 100% électrique du groupe Fiat Chrysler Automobiles. Une arrivée tardive que le constructeur veut rattraper en axant sa communication sur l’écologie et la nécessité d’agir pour un avenir meilleur.

Fiat s’est ainsi associé à trois partenaires symbolisant l’excellence italienne dans le monde, pour réaliser avec eux trois véhicules uniques : Giorgio Armani, Bulgari et Kartell. Haute couture, bijou, design, trois domaines auxquels Fiat compare sa petite 500, voiture du groupe encore aujourd’hui la plus vendue à l’étranger. L’idée de ces partenariats, montrer que pour emprunter la voie du changement, il faut le faire, ensemble.

Chacun des trois modèles a ainsi recourt le plus possible aux matériaux recyclés.

Fiat 500 Giorgio Armani

La 500 Giorgio Armani mêle haute couture et développement durable. La carrosserie est façonnée au laser avec une gravure à micro-chevrons évoquant les trois dimensions d’un tissu. Un effet amplifié par la couleur gris-vert Armani à effet soie. Le logo Giorgio Armani prend place sur les jantes et la capote. A l’intérieur, les sièges sont en cuir naturel pleine fleur grège Poltrona Frau. Ils intègrent des bandes de laine à micro-chevrons. Enfin, l’insert du tableau de bord est recouvert de bois reconstitué, associé à des incrustations en aluminium.

Fiat 500 Kartell

Du côté de la 500 Kartell, le designer industriel italien a voulu faire de la petite Fiat un objet de design contemporain. Extérieurement, tous les matériaux utilisés, métal, verre, caoutchouc, plastique et tissu, sont teintés de la même couleur : le bleu Kartell, emblématique de la marque. La carrosserie est à effet miroir grâce à une peinture chromée écologique. Les logos ressortent grâce à un traitement polycarbonate sablé pour leur donner volume et profondeur.

La grille avant, les roues et les coques de rétroviseurs sont réalisés à partir de projecteurs paraboliques recyclés. Leur design rappelle celui de la lampe Kabuki de Kartell. Un motif également présent dans l’habitacle sur les sièges et pour l’insert du tableau de bord dans un revêtement en polycarbonate.

Les tissus sont en polyester entièrement recyclé et les plastiques textiles tactiles utilisés dans l’habitacle sont en polypropylène recyclé.

Fiat B.500 de Bulgari

Enfin, la B.500 « Mai Troppo » de Bulgari est sans doute la plus originale. Présentée comme un véritable bijou, son nom Mai Troppo signifie tout simplement… Jamais trop !

De la poudre d’or récupérée des chutes de la production de bijoux vient ainsi constituer sa peinture extérieure nacrée de couleur safran, teinte emblématique de Bulgari. Une teinte qui fait référence aux couchers de soleil romains.

Les seuils de portes et les éléments moulés frontaux sont traités en utilisant la technique du vitrage. Ses jantes spécifiques en forme d’étoile, le symbole historique de Bulgari, sont laqués de noir et intègrent des détails or. L’insert latéral est orné d’un badge « bijou » en or poli avec le logo B.500 pavé de diamants !

A l’intérieur, le revêtement est réalisé à partir de foulards en soie Bulgari provenant des collections précédentes. Les sièges, en cuir bleu canard, reçoivent la broderie à motif « Diva » et intègrent des détails dorés et des inserts provenant d’écharpes.  Quant au volant, son logo reçoit trois pierres semi-précieuses, améthyste, topaze et citrine, serties au centre du volant.

Vente au profit des organisations environnementales de Leonardo di Caprio

Ces trois modèles uniques seront vendus aux enchères au profit des organisations environnementales de l’acteur américain Leonardo di Caprio. Très impliqué dans la protection de l’environnement, il s’est lui aussi associé au lancement de cette troisième génération de Fiat 500, notamment au travers de deux spots de publicité.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

Curabitur fringilla ut Nullam venenatis, suscipit amet, id, elit. facilisis id