Murciélago LP640, toujours plus

par Vincent Royer
0 commentaire

Après Ferrari et sa 599 GTB Fiorano, c’est au tour de Lamborghini de présenter au salon de l’auto de Genève 2006 sa nouvelle création, ou plutôt évolution. La Murciélago LP 640.

Une espèce de grosse boîte trône au milieu du stand Lamborghini. Ses parois gris foncées sont reliées au plafond par de grosses chaînes en acier. Sur la face avant, en lettres capitales, cette dénomination, Murciélago LP640. La conférence de presse va bientôt commencer. Stephan Winkelmann, directeur de Lamborghini, prend la parole. Ca y est, la belle va se dévoiler. A grand renfort de musique, une vidéo est projetée sur l’écran géant qui forme le mur du fond du stand. La boîte commence à se soulever. La nouvelle Murciélago apparaît enfin, tous feux allumés.

Encore plus agressive

Elle est grise, faisant ressortir ses étriers de freins, jaunes. Esthétiquement très proche de la Murciélago d’origine, de nombreuses évolutions sont tout de même à souligner. Toutes ont été faites avec le même objectif, rendre la belle encore plus agressive. C’est ainsi que l’on retrouve des boucliers avant et arrières plus anguleux, des feux et des ouvertures de refroidissement de l’huile redessinés, une ligne d’échappement intégrant dorénavant un diffuseur arrière. Un capot moteur transparent est disponible en option, permettant d’offrir au regard de tous le fabuleux moteur de la belle.

Outre la beauté et l’agressivité, la fonctionnalité et l’efficacité ont aussi guidés cette évolution de la Murciélago. C’est pourquoi les rétroviseurs extérieurs et l’essuie-glace ont été redessinés, offrant une meilleure visibilité.

A l’intérieur, les sièges évoluent eux aussi pour plus de confort. Le tableau de bord offre un nouveau design, tout comme le graphisme de son instrumentation. Un autoradio Kenwood équipé d’un écran de 6,5” fait son apparition. Il permet de lire les dvd, mp3 et autre fichiers WMA. Le système de navigation par GPS n’est par contre disponible qu’en option.

Vitesse maxi en hausse

Les apparences ne suffisant pas, les performances ont aussi été rendues plus agressives. Le moteur, installé en position longitudinale arrière, est un V12 à 60°. La cylindrée a été portée de 6,2 à 6,5 litres, soit 6 496 cm3. Le couple est de 660 Nm à 6000 tr/mn et la puissance passe de 580 ch à 640 ch. On notera la présence dans ces spécifications, des deux éléments qui donnent son nom à la bête. La position du moteur, LP, pour « Longitudinale posteriore », et la puissance, 640 ch, soit Murciélago LP 640.

En termes de performances, l’évolution se traduit par une vitesse maxi en hausse de 10 km/h à 340 km/h, et une accélération en progrès également. Il ne faut plus que 3,4 secondes à la Murciélago LP 640 pour passer de 0 à 100, soit 0,4 secondes de moins que la première génération.

La boîte à six rapports voit ses ratios et son différentiel modifiés. La boîte automatique e-gear est proposée en option, équipée de son programme « Thrust ». Celui-ci permet des accélérations plus efficaces. La transmission est pour sa part toujours à quatre roues motrices. Basée sur le système Lamborghini VT (Viscous Traction), cette transmission est entièrement mécanique. Répartie à 30% à l’avant et 70% à l’arrière, la puissance est automatiquement transmise jusqu’à 100% à l’avant ou à l’arrière suivant les conditions et situations rencontrées.

Plus sûre

Electronique, suspensions et freins ont également été revus. Les disques de freins sont tous auto-ventilés et mesurent 380×34 mm à l’avant et 355×32 mm à l’arrière. Ils peuvent être remplacés par des freins en carbone/céramique de 380×36 mm en cas d’utilisation intensive.

La Murciélago LP 640 est équipée de nouvelles jantes aluminium « Hermera » de 8,5” x 18” à l’avant et 13” x 18” à l’arrière. Chaussée de pneus Pirelli P Zero Rosso, la Murciélago saura là encore convaincre les plus sportifs. Des pneus piste P Zero Corsa sont disponibles, tout comme des P Sottozero pour les conditions hivernales et enneigées.

Enfin, la Murciélago LP 640 se veut plus sûre. Elle dispose notamment de deux airbags frontaux, dont un Multistage pour le passager.

La Murciélago LP 640 sera commercialisé à l’été 2006. En attendant, elle est entourée sur le stand de Genève d’une Gallardo à gauche et d’une Gallardo Spider à droite.

DSC_2503-2.jpgDSC_3031-3.jpgDSC_3107-2.jpgDSC_3108-3.jpgDSC_3109-2.jpgDSC_3110-3.jpgDSC_3112-2.jpgDSC_3113-2.jpgDSC_3114-2.jpgDSC_3115-2.jpgDSC_3117-2.jpgDSC_3118-2.jpgDSC_3119-2.jpgDSC_3120-3.jpg

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

consequat. vulputate, sem, ante. Curabitur at non