Coronavirus, la Formule 1 continue son chamboulement

par Vincent Royer
0 commentaire

Reports, annulation, avancement de la trève estivale et création d’un championnat virtuel… La Formule 1 continue d’essayer de s’adapter aux impératifs de la lutte contre le coronavirus.

Après les grands prix d’Australie, de Bahrein, du Vietnam et de Chine, trois nouveaux grands prix, européens cette fois-ci, ont été reportés ou annulés. Les grands prix des Pays-Bas et d’Espagne ont ainsi été reportés à des dates ultérieures, alors que le Grand Prix de Monaco a pour sa part été complètement annulé, la première fois depuis 1954 !

Les organisateurs ont publié un communiqué expliquant ce qui les a poussé à prendre cette décision radicale. “La situation sanitaire dont on ne peut prévoir l’évolution, le manque de visibilité sur les modalités du Championnat du Monde FIA 2020 de Formule, l’incertitude de la participation de toutes les écuries, les conséquences des mesures prises par les différents gouvernements, le confinement, les difficultés transfrontalières pour accéder à la Principauté de Monaco, la crainte que les entreprises, à leurs corps défendant, ne puissent faire face au montage des installations, la disponibilité des salariés, des bénévoles (plus de 1500), nécessaires à son déroulement, font que la situation n’est plus objectivement maîtrisable.

En conséquence, eu égard à cette grave situation, c’est avec la plus grande tristesse que le comité directeur de l’Automobile Club de Monaco a pris la décision d’annuler le 12ème Grand Prix de Monaco Historique (8-10 mai 2020) et le 78ème Grand Prix de Monaco de Formule 1 du CHampionnat du Monde FIA (21-24 mai 2020).”

Quelques heures plus tôt c’est l’Automobile Club de l’Ouest qui indiquait le report des 24 Heures du Mans 2020 des 13 et 14 juin aux 19 et 20 septembre 2020.

Avancement de la trêve estivale, report de la nouvelle réglementation

Face à l’impossibilité de courir aux dates prévues les 7 premiers grands prix de la saison, sur 22, la FIA, en accord avec les différentes écuries, a décidé d’avancer la trêve estivale du mois d’août à… maintenant ! Les écuries vont donc fermer leurs portes jusqu’à mi avril. En ce qui concerne la Scuderia Ferrari, la réouverture aura lieu, pour le moment, le 9 avril 2020.

“Nous sommes aussi déçus que nos fans de ne pas pouvoir courir comme nous le faisons depuis 70 ans, mais quand on est confronté à une situation aussi grave que celle-ci, il est vital de suivre les recommandations des autorités et de limiter tant que possible toutes les activités afin de contenir le virus aussi efficacement que possible, explique la Scuderia dans un communiqué. Nous attendrons que la situation s’améliore pour enclencher un retour à la normale, dans notre vie quotidienne comme dans le sport. Pendant ce temps, nos pensées vont vers ceux qui sont touchés par le virus et vers ceux qui le combattent en première ligne. En gardant nos distances mais en restant unis, ce virus peut être vaincu.”

La mise en application des nouvelles réglementations, prévues en 2021, a également été retardée d’un an. L’an prochain les écuries rouleront donc toujours avec la réglementation actuelle afin de leur laisser le temps de s’adapter, et de trouver les budgets de développement nécessaires après une année 2020 qui s’annonce compliquée budgétairement.

Enfin, un championnat virtuel auquel participeront plusieurs pilotes du championnat sera mis en place dès ce week-end pour ce qui aurait dû être le grand prix de Bahrein. Ne comptant pas pour le championnat, il permettra surtout aux fans de patienter jusqu’au lancement de la saison. Il est basé sur le jeu F1 2019 PC de Codemasters.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

ut libero. id efficitur. massa eleifend id Nullam porta. ipsum