Record absolu malgré des ventes annuelles en baisse pour Lamborghini en 2020

par Vincent Royer

Lamborghini aura livré 7 430 véhicules en 2020. C’est 9% de moins qu’en 2019 et malgré tout, la marque au taureau réalise ses meilleures ventes de l’histoire… au second semestre 2020.

Avec 7 430 voitures livrées dans le monde en 2020, Lamborghini termine l’année en recul de 9% par rapport à 2019. Une baisse due à la pandémie de coronavirus qui avait mis le monde à l’arrêt en mars dernier. L’usine de Sant’Agata Bolognese était ainsi restée fermée durant 70 jours. Enfin, la production automobile avait été stoppée pendant 70 jours. L’usine étant restée partiellement ouverte pour produire des masques médicaux et des visières destinés à l’hôpital Sant’Orsola de Bologne, ainsi que des simulateurs pulmonaires avec le groupe SIARE Engineering International.

Une fois la production revenue à la normale, Lamborghini a repris de plus belle sa progression, établissant son record de ventes historique au second semestre.

Les Etats-Unis et l’Urus en tête en 2020

Parmi les 7 430 véhicules livrés en 2020, l’Urus tient la tête avec pas moins de 4 391 livraisons. Le SUV au taureau représente ainsi plus de la moitié des ventes de la marque. Derrière, on retrouve l’Huracán V10 qui, avec 2 193 exemplaires vendus, voit ses ventes progresser de 3% par rapport à 2019. Enfin, 846 Aventador V12 ont été livrées dans le monde entier.

En terme de marchés, les États-Unis confirment leur leadership avec 2224 voitures, devant l’Allemagne (607), la Chine continentale, Hong Kong et Macao (604), le Japon (600), le Royaume-Uni (517) et l’Italie (347). La Corée du Sud et l’Allemagne sont les deux pays qui signent la plus forte croissance. Avec 303 voitures, la Corée du Sud progresse de pas moins de… 75%, alors que l’Allemagne et ses 607 unités se contente de +8%.

Nouveaux modèles et nouveau président-directeur général

2020 aura aussi été marqué par la commercialisation de six nouveaux modèles, les Lamborghini Huracán EVO RWD coupé et Spyder, la Sián Roadster, l’Essenza SCV12, la Huracán STO et la SC20.

Enfin, après avoir quitté Sant’Agata Bolognese, Stephan Winkelmann a repris son poste de président-directeur général après la nomination de Stefano Domenicali à la tête de la F1. Toujours à la tête de Bugatti également, Stephan Winkelmann s’est évidemment montré très satisfait de cette année.

« Les résultats de 2020 sont la preuve évidente de l’excellent travail qui, en dépit des difficultés rencontrées au cours d’une année marquée par les défis mondiaux, a été réalisé par toute l’équipe Lamborghini avec un immense dévouement et un esprit de résilience, a-t-il déclaré. C’est un grand honneur pour moi de faire à nouveau partie de notre avenir : le sens de la communauté ressenti si fortement au cours de l’année écoulée, ainsi que les valeurs de responsabilité sociale et la dynamique d’innovation qui ont toujours distingué Lamborghini, seront la base pour affronter une année 2021 chargée de défis, dans le but de consolider la gamme de produits, de rechercher de nouvelles perspectives commerciales et de renforcer encore la marque. »

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

tristique eleifend dolor. ante. nunc tempus Donec Nullam libero. libero venenatis, Aliquam
Toute l'actualité

Abonnez-vous gratuitement !

Chaque vendredi, toute l’actualité de l’automobile italienne par mail !